UN  CHEVREUIL  BIEN  TRANQUILLE  !



 

     Apercevant la touche rousse d'un brocard à 25 mètres dans le sous-bois, je continue de marcher doucement, tout en descendant mon appareil de l'épaule ...

     Des branches devant la tête du chevreuil m'obligent à me décaler de 3,4 pas, pour dégager la vue ...

   Chose rare ! Il me suit du regard sans broncher d'une oreille ! Il me laisse faire une longue série de photos puis, m'adresse un clin d'oeil avant de s'éloigner tranquille !


    

  N° 288



                                         

                                     N° 289

 

                          

                                                                    
    Pages : 1 , 2 , 3

 

               
   

  

    




 
 
Créé avec Créer un site
Créer un site gratuitement